Vendredi
27
Septembre
Bazancourt-Pomacle

Bazancourt-Pomacle

 

La Tournée de l'innovation dans les territoires d'industrie recense les besoins des entreprises d'industrie pour innover et se développer à l'international.

La 1ère Tournée de l’innovation a fait une halte le 27 septembre au Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB).

Cet événement a été organisé par l’Université de Reims Champagne Ardenne (URCA).

Voici les retours de cet événement.

Sur le site de Bazancourt-Pomacle, la chimie du végétal est une thématique majeure. Elle devrait voir ses emplois augmenter dans les prochaines années. 
Selon une étude APEC-IAR, l’industrie chimique présente un taux d’encadrement supérieur à la moyenne nationale (30 % contre 18 % dans l’ensemble du secteur privé). 
La chimie du végétal accentue cette demande en qualification ; son aspect innovant nécessite des compétences de haut niveau dans la R&D, le pilotage d’installations industrielles, la communication, le management de l’innovation et le marketing.  Ces compétences pluridisciplinaires génèrent de nouveaux métiers qu’il est nécessaire de définir.

D’autres métiers hors encadrement sont tout aussi incontournables au développement de cette filière.

Olivier de BohanPrésident de la Fondation Jacques de Bohan et Jean-Christophe DuvalDirecteur Général d'ARD, tous deux grands témoins de cet atelier débat ont pu exprimer de nécessité d'innover et de miser sur la complémentarité des entreprises dans ce processus (petites ou grandes).

L’URCA et ses partenaires du réseau ESR champardennais, spécialisés en biotechnologies, bioéconomie, chimie verte et génie des procédés ont témoigné mener ensemble de nombreuses actions pour informer, former et communiquer (mise en place de diplômes pour des formations pluridisciplinaires en adéquation avec les besoins du marché du travail et une attractivité internationale, la création du campus des métiers et qualifications bioraffinerie du végétal et biotechnologies industrielles en Grand Est pour promouvoir les formations existantes du CAP au doctorat auprès de différents publics, etc.)

Les échanges dans la salle ont permis de dégager l'importance de l'apprentissage des langues, la nécessité de formations pluridisciplinaires, le besoin de coconstruction des formations, et l'exigence d'intégrer les réseaux.


Remerciements pour leur participation et leur présence sur cet événement 

Valérie Beauvais, députée

Yannick Kerharo, maire de la ville de Bazancourt

Guillaume Gellé, Président Université de Reims,

Noël Ledon, secrétaire général de la sous-préfecture de Reims

Yvon Le Hénaff, Président du pôle de compétitivité IAR

Sandra Da Costa, secrétaire générale adjointe, CPME Marne

Grégory Givron, directeur régional BPI

Francis Murer, secrétaire général Région Grand Est - agence de Châlons en champagne 

Ainsi que nos deux témoins :

Olivier de Bohan, Président de Cristal Union, Président de la Fondation Jacques de Bohan 
Jean-Christophe Duval, Directeur Général d'ARD

 




AVEC LE SOUTIEN POUR CETTE ETAPE

        
UN ÉVÉNEMENT

AVEC SES MEMBRES FONDATEURS

<
AVEC LE SOUTIEN NATIONAL
<